« Les événements sont autant d’expériences »

 

Biographies, autobiographies et récits de vie

SÉMINAIRE DOCTORAL

Eric SORIANO, Maître de conférences

 

– Plan de l’intervention –

 

 

Introduction : que faire des récits d’expériences individuelles

 

Partie 1. Des vies comme preuve : récits d’enquête

 

  1. Se révolter ou pas en Nouvelle-Calédonie
  2. De l’aveuglement communiste ? Des autobiographies d’institutions
  3. Une réception de la « honte sociale ». Comprendre Annie Ernaud.
  4. L’expérience concentrationnaire ou le maintien de l’identité sociale

 

Partie 2. Des récits de vie en pratique :

 

  1. Entre ce que l’on cherche et ce que l’on trouve
  2. Un recueil de « sentiments »
  3. Un jeu de relance et d’autorisation
  4. « Comment les gens parlent »

 

– Bibliographie –

 

BOURDIEU, Pierre, « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales,

BOURDIEU, Pierre, Le sens pratique, Paris, Minuit, collection Le sens commun, 1984.

CHARPENTIER, Isabelle, « De corps à corps. Réceptions croisées d’Annie Ernaux », Politix, n°27, 1994, pp. 45-75.

ELIAS, Norbert, La société des individus, Paris, Fayard, 1991.

ERNAUX, Annie, La place, Paris, Gallimard, 1983.

ERNAUX, Annie, Les armoires vides, Paris, Gallimard, 1974.

MARIOT, Nicolas, Tous unis dans la tranchée ? 1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple, Paris, Le Seuil, 2013

POLLAK, Michaël, L’expérience concentrationnaire. Essai sur le maintien de l’identité sociale, Paris, Métailié, 1990.

PUDAL, Bernard & PENNETIER, Claude, Le souffle d’Octobre 1917. L’engagement communiste français, Paris, Éditions de l’Atelier, 2017.

PUDAL, Bernard, Prendre parti, Paris, Presses de la FNSP, 1989.

SORIANO, Eric, « Sur quelques illusions sur ‘l’illusion biographique’ », dans F. ROUSSEAU & A. COPPOLANI, Le genre biographique en histoire. Jeux et enjeux d’écriture, Paris, Edit. Houdiard, 2007.

SORIANO, Eric, La fin des Indigènes. Le colonial à l’épreuve du politique en Nouvelle-Calédonie, Paris, Karthala, 2014.

Publicités